Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog des rainettes

Le blog des rainettes

De tout et de rien mais surtout de tout : de l'actualité aux voyages, en passant par la culture, littérature, cinéma, l'Art et jusqu'à la cuisine ou la politique, parfois le tout en même temps à 4 mains, à loisir et à l'envie ! Pourquoi ? Parce qu’un et un font un, parce qu’ils existent, parce que c’est suffisant et insuffisant à la fois, parce qu’ils sont toujours d’accord, parce qu’ils ne sont jamais d’accord, parce qu’il est persuadé d’avoir raison, parce qu’elle sait qu’elle a toujours raison, parce qu’il y aura toujours des questions insolubles, parce qu’il y a trop de personnes porteuses de vérités prêtes à l’emploi, parce qu’il y en d’autres envahies de doutes, parce que la liberté de s’exprimer, de se laisser porter est un privilège dont on n’a pas toujours conscience, parce qu’il faut l’explorer comme on explorerait un nouveau continent . Parce qu’ils ne se prennent pas au sérieux, parce qu’ils se prennent trop au sérieux, parce qu’ils ne peuvent pas se passer d’internet, parce qu’ils aiment réagir, interagir, parce qu’un poste de télé ou un bon bouquin ça n’a pas beaucoup de répartie, parce qu’ils aiment des choses, sont dégoûtés, énervés, par d’autres, parce qu’ils contemplent. Parce qu’IL s’imagine en ermite reculé d’un monde fou au bord d’un étang, parce qu’ELLE veut voir le monde, parce qu’ils ont vu, parce qu’ils ont à voir, parce qu’IL repense la vie, l’univers et le reste dans un trempage hebdomadaire, parce qu’ELLE invente des vies, des univers et des restes dans des nuits blanches quotidiennes, parce qu’ELLE s’ennuie, parce qu’ils sont bavards, parce qu’ils sont timides, parce qu’ils sont différents, parce que les autres sont les autres, parce qu’ils sont de grands gamins et parce qu’ils en ont envie : le blog des reinettes, bavardages avec les grenouilles sur un bord d’étang reculé ou sur un coin de toile pseudo-sociale ! IL et ELLE

LASCAUX saison 4

LASCAUX SAISON 4

 

Lascaux IV propose un plongeon de 20.000 ans dans l'histoire de l’art, au temps des hommes de Cro-Magnon. Le fac-similé de la célèbre grotte est plus vrai que nature et l'atmosphère y est identique: il fait humide, sombre et les sons sont assourdis. La grotte originale est reconstituée dans son intégralité, ce qui n'était pas le cas des reproductions précédentes. Une nouvelle galerie est désormais accessible aux visiteurs.

LASCAUX saison 4
LASCAUX saison 4

Lascaux IV se situe à 500 mètres de la grotte originale, dans le Centre international de l'art pariétal de Montignac (Dordogne). Véritable sanctuaire au pied de la colline de Lascaux, le lieu surprend par son architecture. Avec sa cloison végétalisée, son aspect semi-enterré et ses grandes parois vitrées, le Centre se fond dans le paysage. A l'intérieur, on retrouve le fac-similé, mais bien plus encore.

LASCAUX saison 4

 

En ce matin ensoleillé du mois d’avril, dans la vallée de la Vézère, j’ai visité ce facsimilé qui à défaut d’être original recrée une visite sensorielle au pays de nos ancêtres Cro-Magnon. D'abord, l'odorat, afin de humer l'air humide inspirant jadis les artistes du paléolithique. Ensuite, l'ouïe, qui tire nos oreilles et nos pieds plus en contrebas, d'où s'échappent des voix d'enfants et les jappements d'un chien reproduisant les conditions des 'inventeurs', les quatre adolescents, lorsque, en septembre 1940, ils ont découvert la vraie grotte de Lascaux.

Enfin, le toucher, lorsqu'on pénètre à l'intérieur de la cavité à pas de loup pour mieux jauger les aspérités de la paroi. Dès lors, la douce obscurité, la température ambiante qui baisse d'un cran, le silence de cathédrale invitent à la contemplation et à l'introspection... un frisson nous saisit.

En moins de dix mois, 34 peintres-copistes se sont succédé pour réaliser à l'identique 500 mètres carrés de parois, révélant les chefs-d'oeuvre de l'art pariétal : des peintures, des gravures, des gravures peintes, des oeuvres de plusieurs couleurs, des animaux disparus de notre terre, des animaux disparus de nos régions, des animaux imaginaires, des signes, une représentation humaine...

LASCAUX saison 4
LASCAUX saison 4
LASCAUX saison 4
LASCAUX saison 4
LASCAUX saison 4
LASCAUX saison 4

Aujourd'hui, pour des raisons évidentes de sauvegarde, Lascaux (comme Chauvet) ne sera plus jamais accessibles au commun des mortels. Le public n’est cependant pas privé de ces chefs-d'œuvre grâce aux répliques. Ce type de fac-similés a longtemps été critiqué pour son rendu peu satisfaisant. Celui d'Ekain, en Espagne, avec son lot de reproductions de 70 figures pariétales, datant du milieu des années 2000, pèche par son manque de réalisme - une succession de panneaux de taille modeste dans un hangar noir. La première copie de Lascaux était, elle, incomplète: n'y était reproduite qu'une partie de la grotte originelle (la salle des Taureaux et le Diverticule axial).

Les concepteurs de Lascaux 4 ont profité des avancées technologiques en matière de restitution afin de construire, enfin, une réplique de la totalité de la grotte avec, en plus, l'Abside, le Puits et la Nef, afin de donner à voir au visiteur l'entièreté de ce site qui a tant séduit l'homme de Cro-Magnon.

Pour se faire, les ingénieurs ont conçu une modélisation en 3D avant la création de la paroi, un immense puzzle composé de blocs, où figurent les peintures préhistoriques. Ils ont ensuite esquissé puis coloré avec de l'ocre rouge, jaune et brun (pigmenté par de l'oxyde de fer ou du manganèse), de la terre et de l'argile pour redessiner les fresques originelles. Une œuvre de copiste au millimètre près, employant les mêmes outils et techniques qu'au paléolithique.

Les panneaux ont été transportés de l'atelier de Montignac jusqu'au site d'exposition, où ils ont été assemblés sur une structure métallique, enchevêtrement de câbles et de tuyaux, formant l'ossature de la grotte.

Et pourtant, l’expérience paraît authentique : dès le début de la visite, on a fait appel à la technologie pour plonger le visiteur dans l’ambiance si particulière des grottes préhistorique, pour le replacer dans le contexte de la découverte de la grotte et pour lui fournir l’essentiel des connaissances nécessaires à l’appréciation de la visite.

LASCAUX saison 4

Chaque visiteur se voit remettre un « compagnon » qui est en fait une tablette constamment traquée pendant la visite et qui permettra de recueillir des informations via audioguide ou par des habiles expériences de réalité augmentée. Le visiteur peut ensuite recevoir par mail toutes les données qu’il a lui-même créé (comme les photos, par exemple).


La visite du fac-similé est bluffante : tous les facteurs ont été réunis pour que le visiteur vive la même expérience que dans une grotte originale : température, éclairage, sons assourdis, taux d’humidité…


Absolument tout est là. Seule exception : Le sol et l’accès à la grotte. Mais c’est bel et bien un point positif puisque ce nouveau site est entièrement accessible et les personnes handicapées vont enfin pouvoir découvrir Lascaux. En plus de nous faire découvrir le passage, la nef et l’abside, ce nouveau site de Lascaux propose de continuer l’expérience de fort belle manière après la visite de la grotte…
 

 

En sortant de la grotte, on a accès à diverses salles du centre international de l’art pariétal.

Ici encore, les technologies de pointes permettent aux visiteurs de prolonger la visite avec des techniques de réalité virtuelle augmentée en approfondissant le sujet et en leur proposant d’enrichir leurs connaissances sur l’histoire et les techniques de l’art pariétal.

LASCAUX saison 4LASCAUX saison 4
LASCAUX saison 4LASCAUX saison 4

 

Aidés du « compagnon de visite », les visiteurs pourront ainsi s’amuser à découvrir toutes sortes d’informations, décrypter les œuvres et avoir une vraie réflexion sur la visite qu’ils viennent d’effectuer. Pour dépasser le mythe et une fois sorti de la réplique, le visiteur parcourt le complexe de Lascaux 4, doté d'un centre d'interprétation baptisé "L’Atelier". Une structure originale qui dépasse les traditionnelles salles explicatives sur "Cro-Magnon, sa vie" en se focalisant sur "son œuvre", à savoir l'art pariétal dans toute sa subtilité.

LASCAUX saison 4
LASCAUX saison 4
LASCAUX saison 4
LASCAUX saison 4
LASCAUX saison 4
LASCAUX saison 4

 

Les principaux chefs-d’œuvre ont été mis à hauteur d'homme pour permettre au visiteur de les observer plus en détail encore une fois avec l’aide des nouvelles technologies comme la réalité augmentée ou des effets de lumières. Ainsi, par exemple, derrière le célèbre dessin de la grande vache noire se cachent d'autres motifs (des chevaux) et des gravures difficilement visibles à l'œil nu.

Les nouvelles technologies sont en effet au centre de l'expérience Lascaux. Un cinéma propose un voyage en 3D au cœur de la grotte, là où il est impossible de se rendre physiquement. La « galerie de l'imaginaire » offre la possibilité de créer sa propre exposition tout en explorant les liens entre art pariétal et art moderne. L'atelier de Lascaux permet de mieux comprendre les dessins et les signes grâce à divers outils numériques très visuels. Bref, autant de salles qui aident à connaître un peu mieux l’Homme de Cro-Magnon.

LASCAUX saison 4
LASCAUX saison 4
LASCAUX saison 4

 

On se doute bien que sur un projet de cette ampleur le plus grand soin a été porté à l’architecture du bâtiment.

Tout en restant très moderne et en offrant une capacité d’accueil à la hauteur du lieu, le nouveau bâtiment du centre international de l’art pariétal arrive à se fondre dans l’environnement.

LASCAUX saison 4

 

 

Impossible de ne pas tomber sous le charme de ce nouveau site de Lascaux : tout y est pour plaire au plus grand nombre, quel que soit le degré de connaissance du sujet. Les passionnés sont aux anges de découvrir les parties jusqu’à présent visibles uniquement sous formes découpées au Thot, les novices sont ravis d’être assistés dans leur visite grâce aux technologies de pointe. Les enfants, les adultes, tout le monde y trouve son compte. L’expérience vécue par le visiteur a vraiment été étudiée de fort belle manière et force est de constater que le résultat est là. Tout fonctionne parfaitement, les promesses faites par ce nouveau projet depuis des années sont tenues. Le nouveau centre international de l’art pariétal est donc un superbe site touristique et culturel.

 

 

 

Cependant, malgré tout cela, malgré le coût, malgré la technologie, malgré ce succès, on n’y est pas… Certes on est proche du site, certes la copie est parfaite, certes les sens sont éveillés, certes on imagine mais non, on n’y est pas. On ne foule pas le sol dans les pas de Cro-Magnon, on ne respire pas le même air que lui, on ne contemple pas les traces de ses outils, on ne se positionne pas où il se tenait.

Lascaux IV pourrait se situer au Nord de Paris, sur la Méditerranée ou même à l’étranger, ce ne serait pas plus « décalé ». A aucun moment, nous ne sommes sous la terre !

Il n’y a pas de sacralisation du site, le groupe d’une vingtaine de personnes s’appuie contre les parois, on frotte ses vêtements, les enfants touchent, nous ne sommes pas dans un vestige fragile, témoin de notre histoire.

La magie opère ! Parce que tout ici n'est que du toc... Nous sommes dans une réplique en plastique de la célèbre grotte située à quelques encablures de l'originale (Lascaux 1, fermée au public en 1963), censée remplacer le premier fac-similé (Lascaux 2, créé en 1983), tandis que se balade à travers le monde un modèle en kit (Lascaux 3 lancé en 2012) pour de juteuses expositions itinérantes.

L'exploitation commerciale de la "chapelle Sixtine de la préhistoire" peut faire jaser. On jalouse ceux qui ont pu pénétrer dans la vraie grotte avant sa fermeture et on espère la voir rouvrir comme, en 2015, la grotte d'Altamira, près de Santander, en Espagne, autre grand site d'art pariétal du paléolithique supérieur.

Je l’ai dit, la magie opère, oui, mais c’est bien de la magie que l’on nous vend ici, du rêve et non de la réalité. On ne retrouve en rien l’émotion des empreintes de pas, laissées par ces petits pieds dans la terre de Pech Merle. Les traits laissés par des copistes contemporains ne remplacent pas les mammouths et autres animaux gravés, peints, sculptés dessinés par nos véritables ancêtres qui sont visibles à Rouffignac, aux Combarelles, à Font-de-Gaume, au Cap Blanc, à Laugerie-Basse, à l’abri Pataud ou les outils trouvés à la Madeleine, à Tursac, au Moustier, à la Roque Saint-Christophe, etc…

LASCAUX saison 4
LASCAUX saison 4

Je ne vais pas mentir, le voyage dans le temps se fait, tout est mis en œuvre pour mais « pour de faux », Lascaux IV est et reste un facsimilé. On ne peut pas en attendre plus au niveau émotionnel. Il s’agit bien d’une prouesse technique, technologique et architecturale mais pas une œuvre, un vestige préhistorique qui nous transporterait dans son époque.

Les peintures, les gravures sont là, leur charme est là, leur beauté impressionne notre œil mais elles restent posées sur du plastique par un ingénieur / artiste / copiste il y a quelques années et non par un ancêtre éclairé à la lampe à graisse il y a quelques 20 000 ans.

LASCAUX saison 4
LASCAUX saison 4

 

Soixante-seize ans après sa découverte, Lascaux demeure un mystère, on ignore tout de ces artistes chasseurs cueilleurs qui ne vivaient pas dans la grotte puisque aucune trace d'occupation n'y a été exhumée. S'agissait-il alors d'un sanctuaire où pouvaient se tenir des cérémonies magiques liées à la chasse? Pourtant, le gibier de base, à savoir le renne, n'y est pas dessiné. A moins que s'y soient déroulés des rites chamaniques? Certains ethnologues ont vu dans ces images souterraines une carte du ciel ou une forme de représentation zodiacale. Nous savons le « où », le « quand », le « comment », mais ignorerons toujours le « pourquoi ». C’est ce qui donne à ce site unique au monde une dimension onirique.


 

La région autour du facsimilé est riche en sites préhistoriques, abris et grottes ornées et permet de découvrir un patrimoine exceptionnel « pour de vrai » et non pas « comme si on y était ». Il faut en profiter tant que ce patrimoine est encore visible…

 

ELLE

 

Prolongement de la réflexion dans l'article Un temps pour tout.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article