Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog des rainettes

De tout et de rien mais surtout de tout : de l'actualité aux voyages, en passant par la culture, littérature, cinéma, l'Art et jusqu'à la cuisine ou la politique, parfois le tout en même temps à 4 mains, à loisir et à l'envie ! Pourquoi ? Parce qu’un et un font un, parce qu’ils existent, parce que c’est suffisant et insuffisant à la fois, parce qu’ils sont toujours d’accord, parce qu’ils ne sont jamais d’accord, parce qu’il est persuadé d’avoir raison, parce qu’elle sait qu’elle a toujours raison, parce qu’il y aura toujours des questions insolubles, parce qu’il y a trop de personnes porteuses de vérités prêtes à l’emploi, parce qu’il y en d’autres envahies de doutes, parce que la liberté de s’exprimer, de se laisser porter est un privilège dont on n’a pas toujours conscience, parce qu’il faut l’explorer comme on explorerait un nouveau continent . Parce qu’ils ne se prennent pas au sérieux, parce qu’ils se prennent trop au sérieux, parce qu’ils ne peuvent pas se passer d’internet, parce qu’ils aiment réagir, interagir, parce qu’un poste de télé ou un bon bouquin ça n’a pas beaucoup de répartie, parce qu’ils aiment des choses, sont dégoûtés, énervés, par d’autres, parce qu’ils contemplent. Parce qu’IL s’imagine en ermite reculé d’un monde fou au bord d’un étang, parce qu’ELLE veut voir le monde, parce qu’ils ont vu, parce qu’ils ont à voir, parce qu’IL repense la vie, l’univers et le reste dans un trempage hebdomadaire, parce qu’ELLE invente des vies, des univers et des restes dans des nuits blanches quotidiennes, parce qu’ELLE s’ennuie, parce qu’ils sont bavards, parce qu’ils sont timides, parce qu’ils sont différents, parce que les autres sont les autres, parce qu’ils sont de grands gamins et parce qu’ils en ont envie : le blog des reinettes, bavardages avec les grenouilles sur un bord d’étang reculé ou sur un coin de toile pseudo-sociale ! IL et ELLE

Bleu Blanc Jaune

J’ai longtemps résisté à parler des Gilets Jaunes, une certaine perplexité, une légère inquiétude et un dégoût de plus en plus affirmé…

Je n’aime pas qu’on parle au nom du « peuple de France » sans le consulter, je n’aime pas qu’on parle en mon nom. Je n’aime pas les rassemblements de foules, je n’aime pas les exhortations à la violence, je n’aime pas qu’on souffle sur le feu, etc…
L’inquiétude devant une radicalisation, une utilisation et une récupération me pousse à prendre le clavier.

 

Le mouvement des Gilets Jaunes a jeté un pont entre les populistes : une berge RN contre une rive Insoumise. Si c’est quelque chose qui existe maintenant depuis un moment, les Gilets Jaunes ont permis un rapprochement plus clair net. Les uns et les autres, en effet, ont soutenu les Gilets Jaunes, accablant de concert le pouvoir et les élites. Jean-Luc Mélenchon a rendu un vibrant hommage le 31 décembre, sur son blog, à Eric Drouet, l’un des porte-paroles de ce mouvement : « Monsieur Drouet, on vous retrouve avec plaisir. Puisse cette année être la vôtre, et celle du peuple redevenu souverain. Sur le seuil de ce début d’année prometteur, pour saluer tous les Gilets Jaunes et l’histoire dont ils sont les dignes héritiers je vous dis merci, monsieur Drouet. » S’agissant d’un homme proche de l’extrême-droite, qui, le 13 juin, relayait une publication demandant à Emmanuel Macron de « diminuer le coût de plusieurs milliards consacrés à l’immigration chaque année », un coût « honteux », cette fascination qu’il exerce sur Jean-Luc Mélenchon montre que ce dernier considère le mouvement des Gilets Jaunes comme « un bloc ».  Marine de Pen de son côté a estimé que la crise des Gilets Jaunes avait fait apparaître des « convergences » entre son parti et celui de Jean-Luc Mélenchon.

 

Alors que semble s’ébaucher un rapprochement entre les deux populismes, la perspective de la recomposition d’une Droite et d’une Gauche ne cesse en revanche de s’éloigner. La récente livraison du Baromètre mensuel Kantar-Sofres pour le Figaro Magazine, qui mesure l’évolution des cotes d’avenir des personnalités, le confirme. À gauche, la cote de Mélenchon perd six points chez les sympathisants du PS à 26%, inférieure désormais à ce qu’elle est chez ceux du Rassemblement national, à 31%. Cette baisse est la traduction politique des déclarations du chef des Insoumis contre la reconstitution de la gauche. Ainsi, en novembre dernier, au lendemain de l’élection législative partielle de l’Essonne, qui a vu la défaite de sa candidate, a-t-il mis en cause la campagne de second tour « faite sur le thème d’une soi-disant gauche rassemblée ». « Si haute que soit l’estime que j’ai pour le combat qu’a mené courageusement et infatigablement Farida Amrani, a-t-il ajouté, c’est mon devoir de dire ma conviction la plus profonde : un monde est mort et il est inutile et dangereux de vouloir faire comme si ce n’était pas le cas ». Le soutien de Jean-Luc Mélenchon à Eric Drouet a été critiqué par Benoît Hamon estimant qu’il « avait quitté les rives de la gauche ». À droite, la ligne politique du président de LR, Laurent Wauquiez, chassant sur les terres de l’extrême-droite et apportant son soutien aux Gilets Jaunes, a accéléré la décomposition de son parti, écartelé entre le centre et l’extrême-droite. Ainsi, tandis que Wauquiez perd six points à 34% chez les sympathisants de son propre parti, Alain Juppé, qui a annoncé son départ de LR pendant que l’enquête était sur le terrain, gagne quatre points chez eux à 46%. En outre, le maire de Bordeaux gagne 23 points, à 53%, chez les sympathisants de la République En Marche,

attestant la proximité relativement forte entre les sympathisants des deux partis. Notons que la cote d’avenir de Wauquiez chez les sympathisants du RN n’est que de 16%, en recul de trois point, malgré son positionnement politique. Ainsi, face à l’impossibilité de reconstituer une gauche et une droite, l’hypothèse d’une alliance des deux populismes, sur le modèle italien, seule alternative actuelle possible au pouvoir en place, semble trouver quelque crédibilité.

 

Pourtant cette hypothèse n’a guère de chances de se réaliser, et ce pour trois raisons. La première est que Marine le Pen met une condition précise à tout rapprochement politique avec Jean-Luc Mélenchon, estimant que les deux formations divergent sur l'immigration et que ce dernier « n'a pas le courage d'effectuer la rupture politique qui serait nécessaire même si, incontestablement, les Gilets Jaunes ont souligné certaines convergences entre nous. M. Mélenchon est assez intelligent pour s'être posé la question de l'immigration. La tentation de rompre avec cette idéologie immigrationniste ultraradicale lui a traversé l'esprit, mais il est coincé. Des gauchistes, des communautaristes et des indigénistes constituent l'ossature de son mouvement, plus que de son électorat », estime-t-elle. « En mettant à la porte la partie de la France insoumise qui représente le souverainisme et qui était critique à l'égard de la submersion migratoire, il s'est livré, pieds et poings, aux indigénistes [...] qui sont représentants d'une extrême gauche communautariste et immigrationniste. » Marine Le Pen ajoute, en conclusion, qu'elle n'a « pas le sentiment qu'on se soit rapprochés » entre le RN et LFI. « Sur le constat ça peut nous arriver d'être d'accord, mais sur les solutions nous avons en règle générale des propositions qui sont divergentes ».

 

Du coup, se sentant piégé, Jean-Luc Mélenchon a réagi en affirmant : « les divergences se sont creusées avec Marine Le Pen. Elle est habile, [...] c'est une manière de me mettre dans l'embarras. Elle dit qu'il y a des convergences, mais lesquelles ? Elle est pour la monarchie présidentielle, contre le passage à la VIe République, contre le référendum révocatoire [...], contre l'augmentation du SMIC », a-t-il énuméré. "Moi je suis un universaliste, elle est sur une ligne ethniciste, elle croit qu'un peuple se définit par sa religion, sa couleur de peau, alors que pour moi un peuple se définit par les principes qu'il met en commun ». En réalité, le chef des Insoumis se trouve, face à cet enjeu de l’immigration, dans une impasse stratégique de plus en plus évidente. Tandis qu’il condamne toute réactivation d’un rassemblement de la gauche, il exclut de son mouvement les plus clairement national-populistes, tel

François Cocq, estimant inacceptable qu’il se présente comme un « orateur » du mouvement : « CNews, explique-t-il, déclare porte-parole “insoumis” un nationaliste qui a été banni du mouvement comme François Cocq ! Assez de manipulations. » Celui-ci a répondu que le député des Bouches-du-Rhône lui avait envoyé un message une heure avant, lui annonçant qu’il allait publier un Tweet pour dire que l’enseignant parlait « au nom de la tendance (…) nationale identitaire ». Mélenchon a été pris à partie dans son propre mouvement pour cette décision unilatérale. Pris ainsi en étau entre les nationaux-populistes et une gauche « diversitaire » promouvant une version très différente de la laïcité, il se trouve aujourd’hui immobilisé, incapable de proposer une stratégie crédible et efficace et dans l’impossibilité d’opérer un changement d’orientation suffisant sur les questions touchant à l’immigration pour remplir les conditions posées par Marine le Pen.

 

La seconde raison est que, selon un sondage de l’IFOP, 82% des Français sont hostiles à une alliance entre les deux mouvements, ce qui inclut une bonne partie de leurs sympathisants. Ceux du RN y sont proportionnellement moins hostiles (49%) que ceux de LFI, dont seule une petite minorité (23%) se déclare favorable à une telle alliance.

 

Oui, non ? Espérons... croisons les doigts, nous sommes "loin" de l'Italie.

Reste qu'Eric Drouet voudrait un parti indépendant d'opposition. Si un tel parti voyait le jour, basé sur la violence et la contestation, il créerait un nouveau parti populiste dégagé des deux extrêmes traditionnels. Alors n'espérons pas trop... nous sommes dans un cul de sac où la violence se veut reine à la place du Président et où la légitimité du pouvoir et la démocratie se veulent rétrogrades bien au-delà de la Quatrième République.

Que de sombres présages pour notre avenir... Quoi d'autre ? Une guerre entre populistes de tous bords et de tous pays ? Un scénario économique catastrophe suite à un Brexit donneur de leçons ?

ELLE

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Bonjour à tous, je suis heureux de dire que j'ai été guéri du VIH / SIDA par le Dr Padman avec ses médicaments à base de plantes après avoir été testé positif en juillet 2016 et depuis lors, je prends des médicaments pour prolonger ma vie sur terre. Un jour fidèle, je cherchais en ligne si je pouvais obtenir des conseils sur la façon de guérir ma maladie et j'ai vu un commentaire sur la façon dont le Dr Padman guérissait le VIH avec des herbes, j'ai été surpris et je le contacte sur l'e-mail qu'ils ont fourni sur le commentaire et Je lui explique mon problème et il prépare également les herbes et m'envoie que j'utilise pendant une semaine comme je l'ai demandé par lui et après 2 semaines, je suis allé à l'hôpital pour un contrôle et j'ai testé négatif et je suis complètement guéri de la maladie et Je suis tellement reconnaissant envers le Dr Padman. Vous pouvez également contacter le Dr Padman sur son padmanlovespell@yahoo.com, https://twitter.com/padman_dr. https://padmanspell.com WhatsApp +19492293867 https://padmanspell.com
Répondre
A
S'il vous plaît, aidez-moi à remercier Dr.Wealthy pour son bon travail Je crois vraiment que le VIH a guéri J'étais séropositif depuis plus d'un an avant de tomber sur un commentaire Dr.Wealthy qu'il a guéri contre n'importe quelle maladie et virus mais quand je l'ai vu j'ai en gardant à l'esprit qu'il ne peut pas guérir le VIH je viens de décider d'essayer je le contacte ce soir-là, chanceux pour moi, il a dit oui mais je ne le crois pas je pense que c'était une arnaque ou quelque chose comme ça mais je tiens toujours pour voir le travail de Dr.Wealthy s'il dit le vrai il demande quelque chose de différent et une question sur moi je lui donne tous les détails dont il avait besoin et j'attends de voir sa réponse à mon problème après que tout soit fait, il demandez-moi d'aller vérifier je suis allé pour le test du vih je ne peux pas croire que j'étais négatif merci Dr.Wealthy pour m'aider à ne pas mourir à ce jeune âge si vous avez besoin d'aide contactez-le maintenant: wealthylovespell@gmail.com whatsapp lui avec +2348105150446
Répondre
L
Je suis vraiment heureux de partager mon témoignage de vie sur ce forum parce que la maladie du VIH que je pense qu'il est impossible de guérir était possible lorsque je rencontre un lanceur de sorts de grille, je sais que beaucoup de gens ont le même problème qu'ils ont du mal à résoudre. je suis malade depuis plus de 4 ans maintenant. je suis allé dans tant d'hôpitaux et je n'ai pas pu trouver de solution à ma maladie. j'ai décidé de discuter de mon problème avec mon amie Mme Susan. elle m'a fait découvrir un puissant lanceur de sorts en Afrique. Je ne crois jamais à la magie noire, jusqu'à ce que mon patron me présente le même homme appelé Dr. Wealthy.qui se trouve être le guérisseur des grilles dans le trou de l'africain, wealthylovespell@gmail.com. je l'ai contacté et il m'a assuré qu'il m'aiderait à guérir la maladie du VIH que j'ai. il m'a dit quoi faire et je lui ai obéi. à ma plus grande surprise, j'ai été guéri en trois jours. après que le sort ait été lancé, j'en profite maintenant pour dire à tous ceux qui ont la maladie de contacter rapidement cet homme et d'obtenir un bon résultat dès que possible, son e-mail est wealthylovespell@gmail.com. ou ajoutez-le sur WhatsApp +2348105150446 est le sort est pour une vie meilleure
Répondre