Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog des rainettes

Le blog des rainettes

De tout et de rien mais surtout de tout : de l'actualité aux voyages, en passant par la culture, littérature, cinéma, l'Art et jusqu'à la cuisine ou la politique, parfois le tout en même temps à 4 mains, à loisir et à l'envie ! Pourquoi ? Parce qu’un et un font un, parce qu’ils existent, parce que c’est suffisant et insuffisant à la fois, parce qu’ils sont toujours d’accord, parce qu’ils ne sont jamais d’accord, parce qu’il est persuadé d’avoir raison, parce qu’elle sait qu’elle a toujours raison, parce qu’il y aura toujours des questions insolubles, parce qu’il y a trop de personnes porteuses de vérités prêtes à l’emploi, parce qu’il y en d’autres envahies de doutes, parce que la liberté de s’exprimer, de se laisser porter est un privilège dont on n’a pas toujours conscience, parce qu’il faut l’explorer comme on explorerait un nouveau continent . Parce qu’ils ne se prennent pas au sérieux, parce qu’ils se prennent trop au sérieux, parce qu’ils ne peuvent pas se passer d’internet, parce qu’ils aiment réagir, interagir, parce qu’un poste de télé ou un bon bouquin ça n’a pas beaucoup de répartie, parce qu’ils aiment des choses, sont dégoûtés, énervés, par d’autres, parce qu’ils contemplent. Parce qu’IL s’imagine en ermite reculé d’un monde fou au bord d’un étang, parce qu’ELLE veut voir le monde, parce qu’ils ont vu, parce qu’ils ont à voir, parce qu’IL repense la vie, l’univers et le reste dans un trempage hebdomadaire, parce qu’ELLE invente des vies, des univers et des restes dans des nuits blanches quotidiennes, parce qu’ELLE s’ennuie, parce qu’ils sont bavards, parce qu’ils sont timides, parce qu’ils sont différents, parce que les autres sont les autres, parce qu’ils sont de grands gamins et parce qu’ils en ont envie : le blog des reinettes, bavardages avec les grenouilles sur un bord d’étang reculé ou sur un coin de toile pseudo-sociale ! IL et ELLE

Sur le terrorisme...

(suite de ELLE)

Le terrorisme n'est pas nait d'hier et la plus grande disponibilité des outils de morts a rendu l'emploi du mot plus fréquent. Après la seconde guerre mondiale, les guerres se sont déplacées et les théâtres d'opération se sont éloignés de nous. La nouveauté est que le boomerang des investissements (post)coloniaux nous revient directement au coeur de nos villes. Il est simple de tuer, un véhicule, un couteau, un esprit simpliste, et tout est possible. 

Sur le terrorisme...
Sur le terrorisme...

Oui nous devons vivre avec cela. Je crois que ce qui est vraiment nouveau c'est que la "philosophie", la motivation de ces actes nous dépasse complètement. En d'autres temps, on défendait une cause, on voulait changer la société et son organisation, et faire exploser une bombe était un moyen de se faire entendre. Les sources nouvelles de terreur prennent racine dans une volonté pseudo religieuse qui conduit à ceci : détruire pour détruire. Détruite les mécréants, détruire leurs sociétés, détruire leurs modes de vie. Il n'y a rien de raisonnable au sens littéral du terme. Juste de la destruction. Un golem hors de contrôle, alimenté par les réseaux sociaux et l'immédiateté de l'information. 

Une société n'est pas armée pour se battre contre un ennemi qui n'a qu'une seule envie c'est détruire, sans avoir le peur de mourir. Face à l'irrationnel, je ne suis pas convaincu que des solutions rationnelles puissent avoir un poids quelconque.

Il y a malgré tout un constat à faire. La graine de la déraison ne peut pousser que dans des esprits en friche, sans repères, sans lien social. Nos société génère à la pelle des individus déconnectés des grandes lignes, en marge. L'adolescence génère à ne plus savoir qu'en faire des êtres sans boussoles, pouvant penser que tuer son père ou sa mère les libérera, des Œdipes conscients. Il est peut-être important de définir des lignes directrices différentes pour nos sociétés, moins matérialistes peut-être, moins teintées du pragmatisme de la jungle. Au moins que ces coups de boutoir aveugles nous aident à nous dépasser.... 

IL

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article