Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog des rainettes

Le blog des rainettes

De tout et de rien mais surtout de tout : de l'actualité aux voyages, en passant par la culture, littérature, cinéma, l'Art et jusqu'à la cuisine ou la politique, parfois le tout en même temps à 4 mains, à loisir et à l'envie ! Pourquoi ? Parce qu’un et un font un, parce qu’ils existent, parce que c’est suffisant et insuffisant à la fois, parce qu’ils sont toujours d’accord, parce qu’ils ne sont jamais d’accord, parce qu’il est persuadé d’avoir raison, parce qu’elle sait qu’elle a toujours raison, parce qu’il y aura toujours des questions insolubles, parce qu’il y a trop de personnes porteuses de vérités prêtes à l’emploi, parce qu’il y en d’autres envahies de doutes, parce que la liberté de s’exprimer, de se laisser porter est un privilège dont on n’a pas toujours conscience, parce qu’il faut l’explorer comme on explorerait un nouveau continent . Parce qu’ils ne se prennent pas au sérieux, parce qu’ils se prennent trop au sérieux, parce qu’ils ne peuvent pas se passer d’internet, parce qu’ils aiment réagir, interagir, parce qu’un poste de télé ou un bon bouquin ça n’a pas beaucoup de répartie, parce qu’ils aiment des choses, sont dégoûtés, énervés, par d’autres, parce qu’ils contemplent. Parce qu’IL s’imagine en ermite reculé d’un monde fou au bord d’un étang, parce qu’ELLE veut voir le monde, parce qu’ils ont vu, parce qu’ils ont à voir, parce qu’IL repense la vie, l’univers et le reste dans un trempage hebdomadaire, parce qu’ELLE invente des vies, des univers et des restes dans des nuits blanches quotidiennes, parce qu’ELLE s’ennuie, parce qu’ils sont bavards, parce qu’ils sont timides, parce qu’ils sont différents, parce que les autres sont les autres, parce qu’ils sont de grands gamins et parce qu’ils en ont envie : le blog des reinettes, bavardages avec les grenouilles sur un bord d’étang reculé ou sur un coin de toile pseudo-sociale ! IL et ELLE

"La presse, on l'encule !"

Les grands esprits se rencontrant, nous vous offrons nos deux visions du respect de la presse dans l'actualité ici, celle d'ELLE et dans l'article intitulé "Les médias", celle d'IL.

 

 

 

 

Au-delà de la critique légitime des média, il y a eu dans cette campagne une virulence verbale extrême et même parfois une violence physique à l'égard de la presse. Le Secrétaire Général de Reporter Sans Frontières, Christophe Deloire tire le signal d’alarme pour la sortie du classement mondiale de la liberté de la presse publié par RSF.

Au siège de campagne de François Fillon dimanche soir à 20h précises, on a entendu les partisans scander « la presse, la presse, on l’encule ». Ils n’ont pas bien supporté ce qui a été dit et écrit sur les « affaires » de leur candidat.

Au-delà de ces noms d’oiseaux, de ces insultes proférées parfois par des responsables politiques eux-mêmes, c’est inquiétant, il faut entendre des agressions pures, de la haine du pluralisme et à travers cette haine du pluralisme, une haine de la démocratie.
Les militants finissent par s’enfermer dans leur bulle militante et pensent que l’information, ça ne devrait être que les chaînes Youtube de leur candidat sans la moindre contestation, alors que le journalisme, cela consiste à rapporter des faits, des oppositions, c’est la démocratie, il faut l’accepter.
Les responsables politiques ont sur le sujet une responsabilité essentielle.

 

Les pratiques journalistiques peuvent être remises en cause, comme toutes les pratiques, c’est le propre d’une démocratie mais en ce moment, on assiste à un changement de perception de la presse.
D’abord, on entend des propos de responsables politiques qui s’en prennent directement aux journalistes qui font leur travail. Cette campagne a souffert d’exagérations, d’outrances parfois, il est important que les responsables politiques aient un droit de réponse sur des sujets qui les concernent mais dans le respect de la liberté de la presse.


Parallèlement ce changement de perception de la presse est renforcé par un effet d’enfermement imputable aux nouvelles technologies qui offrent de nouveaux espaces de liberté mais qui font que chacun, toute la journée, en consultant des sites, va recevoir des informations qui sont disséminées selon le principe de la personnalisation. Nous sommes alors confortés dans nos opinions premières. La confrontation entre les idées et les faits est à entretenir, c’est la richesse de la presse, la richesse de nos sociétés.


La liberté de la presse est aussi aujourd’hui entravée par l’autocensure ou des interventions de censure plus directes. Les conflits d’intérêts dans les média jouent un rôle de plus en plus important en France.
Cette spécificité française va classer la France à la trente-neuvième place du classement des pays sur l’échelle de la liberté de la presse (avec la Norvège en tête et la Corée du Nord en queue). Dans le cadre de concentrations verticales, de nombreux groupes qui ont des intérêts tellement supérieurs dans d’autres secteurs s’accaparent des média pour accroître leur influence et non par un sens aiguisé de l’intérêt public et du journalisme. Des garanties doivent être mises en place, Reporters Sans Frontières donne des recommandations à la France afin que les intérêts des propriétaires soient détachés du fonctionnement des rédactions, de la collecte et de la diffusion des informations.

"La presse, on l'encule !"

Attention aux réactions inverses qui ne sont pas sans danger, on a de nombreux exemples étrangers où les gouvernements, au motif de lutter contre ces concentrations, enlèvent les réseaux de presse à des groupes qu’ils estiment d’opposition pour les faire racheter par d’autres groupes amis.

Nous avons connu un changement de perception de la presse avec lequel il va falloir composer et sur lequel, il faut rester vigilent si nous ne voulons pas dégringoler encore d’avantage sur l’échelle mondiale de la liberté de la presse. En France, lors de cette campagne présidentielle, les violences contre les journalistes, lors des différents meetings, n’ont malheureusement pas été des actes isolés.

source RSF

source RSF

ELLE

 

N'oubliez pas la version du même sujet d'IL : ici !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article