Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog des rainettes

Le blog des rainettes

De tout et de rien mais surtout de tout : de l'actualité aux voyages, en passant par la culture, littérature, cinéma, l'Art et jusqu'à la cuisine ou la politique, parfois le tout en même temps à 4 mains, à loisir et à l'envie ! Pourquoi ? Parce qu’un et un font un, parce qu’ils existent, parce que c’est suffisant et insuffisant à la fois, parce qu’ils sont toujours d’accord, parce qu’ils ne sont jamais d’accord, parce qu’il est persuadé d’avoir raison, parce qu’elle sait qu’elle a toujours raison, parce qu’il y aura toujours des questions insolubles, parce qu’il y a trop de personnes porteuses de vérités prêtes à l’emploi, parce qu’il y en d’autres envahies de doutes, parce que la liberté de s’exprimer, de se laisser porter est un privilège dont on n’a pas toujours conscience, parce qu’il faut l’explorer comme on explorerait un nouveau continent . Parce qu’ils ne se prennent pas au sérieux, parce qu’ils se prennent trop au sérieux, parce qu’ils ne peuvent pas se passer d’internet, parce qu’ils aiment réagir, interagir, parce qu’un poste de télé ou un bon bouquin ça n’a pas beaucoup de répartie, parce qu’ils aiment des choses, sont dégoûtés, énervés, par d’autres, parce qu’ils contemplent. Parce qu’IL s’imagine en ermite reculé d’un monde fou au bord d’un étang, parce qu’ELLE veut voir le monde, parce qu’ils ont vu, parce qu’ils ont à voir, parce qu’IL repense la vie, l’univers et le reste dans un trempage hebdomadaire, parce qu’ELLE invente des vies, des univers et des restes dans des nuits blanches quotidiennes, parce qu’ELLE s’ennuie, parce qu’ils sont bavards, parce qu’ils sont timides, parce qu’ils sont différents, parce que les autres sont les autres, parce qu’ils sont de grands gamins et parce qu’ils en ont envie : le blog des reinettes, bavardages avec les grenouilles sur un bord d’étang reculé ou sur un coin de toile pseudo-sociale ! IL et ELLE

Cynisme et ouverture.

Un matin d'avril avec tous les fils pour se couvrir, le soleil et les petits oiseaux au dessus, le travail et les réflexions en dessous. La matinée s'écoule au rythme du printemps, l'étang reflétant et agglomérant les souvenirs de la nuit.

 

La partie d'échecs continue, et la lame brille au milieu des étoiles.

Cynisme et ouverture.

 

Pêle-mêle elle fauche dans l'Arkansas pour éviter qu'une date de péremption ne vienne gâcher les économies engrangées. Un humoriste se demandait un jour ce qu'il se passait dans une boite de haricots une minute après la date limite. On sait maintenant que pour ce qui est des anesthésiants, juste un peu avant il y a des yeux qui se ferment pudiquement pour rassurer les "victimes".
 

Cynisme et ouverture.

 

Elle découpe au ralenti dans nos corps engorgés de produits bienveillants mis au point par un grand groupe à la réputation infernale. Ho, ça ne fait pas plus qu'une piqure de moustique hermaphrodite sur le dos d'un auroch pariétal, mais qu'un tribunal de la société civile parle d'écocide en l'absence du principal intéressé en ajoute au cynisme de la partie d'échec mondiale.

Cynisme et ouverture.

Elle prélève son écot en se baladant sur les Champs-Elysées histoire de ne pas manquer son rendez-vous funèbre. Un petit bout de barbarie supplémentaire, dommage qu'un Poutou potentiellement transgressif dans l'intime n'ait pas trouvé le bon timing pour harmoniser ses propositions de suppôt "ghandien" avec la réalité. Voilà l'occasion de faire une parenthèse orientée vers l'est. Gandhi a ouvert un voie, inédite et révolutionnaire. Aujourd'hui Modi révolutionne à l'envers comme il est de coutume lorsque les belles idées sont dévoyées. Tous les prétextes sont bons pour stigmatiser et lyncher. Ainsi est l'Inde d'aujourd'hui. Un pays qui se sert de la religion pour donner un blanc-seing aux exactions, encore un.

Cynisme et ouverture.

Mais pourquoi en temps de guerre larvée la démilitarisation est soutenue par certains ? Le principe de la paix en face de la guerre peut fonctionner, le Mahatma l'a montré. Mais en face il n'y avait pas d'intégrisme, il y avait qu'un empire sur le déclin. Par contre lorsque les extrêmes ont pu s'exprimer, le vieux tisserand s'est éteint manu militari.

Cynisme et ouverture.


 

La morale est nécessaire en garde-fou de douleurs en dominos.

Les idées pacifiques sont nécessaires en extension de la morale élémentaire.

Pourtant, implicitement il semble qu'il y ait des moments où "si vis pacem para bellum" vaut mieux qu'une fleur au bout d'un canon. Comment concilier les deux ? Devons-nous en tout temps conserver la morale pacifiste et tendre l'autre joue ? Le problème c'est qu'il ne s'agit pas de joue, mais de vies entières...


Pendant ce temps la faux suinte, et l'atmosphère sent la moutarde, le compteur s'affole et quel joli tir groupé, au moins aussi élégant que cette camionnette lancée sur des bus bondés et évacuants, assoiffée de puzzles sanglants.

Cynisme et ouverture.
Cynisme et ouverture.

 

Pendant ce temps, le cynisme fait des croche-pieds à la vie en jouant parfois d'une imagination particulièrement sordide, parfois moins, mais ils sont toujours remarquables. En tout cas ce qui est sur, c'est qu'il y a des terreaux particulièrement fertiles au point de se demander si, pour vivre avec son temps, la mort ne devrait pas plutôt investir dans une moissonneuse ... si ça se trouve, Monsento en vend aussi.

 

 

Cynisme et ouverture.

Alors pour alléger tout cela, j'ai opté pour des oeufs au lait et pour Frankenstein junior. Aucun rapport, et ça ne change rien. C'est simplement qu'on ne peut pas penser qu'à la mort pour vivre complètement.

Cynisme et ouverture.
Cynisme et ouverture.

IL

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article