Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog des rainettes

Le blog des rainettes

De tout et de rien mais surtout de tout : de l'actualité aux voyages, en passant par la culture, littérature, cinéma, l'Art et jusqu'à la cuisine ou la politique, parfois le tout en même temps à 4 mains, à loisir et à l'envie ! Pourquoi ? Parce qu’un et un font un, parce qu’ils existent, parce que c’est suffisant et insuffisant à la fois, parce qu’ils sont toujours d’accord, parce qu’ils ne sont jamais d’accord, parce qu’il est persuadé d’avoir raison, parce qu’elle sait qu’elle a toujours raison, parce qu’il y aura toujours des questions insolubles, parce qu’il y a trop de personnes porteuses de vérités prêtes à l’emploi, parce qu’il y en d’autres envahies de doutes, parce que la liberté de s’exprimer, de se laisser porter est un privilège dont on n’a pas toujours conscience, parce qu’il faut l’explorer comme on explorerait un nouveau continent . Parce qu’ils ne se prennent pas au sérieux, parce qu’ils se prennent trop au sérieux, parce qu’ils ne peuvent pas se passer d’internet, parce qu’ils aiment réagir, interagir, parce qu’un poste de télé ou un bon bouquin ça n’a pas beaucoup de répartie, parce qu’ils aiment des choses, sont dégoûtés, énervés, par d’autres, parce qu’ils contemplent. Parce qu’IL s’imagine en ermite reculé d’un monde fou au bord d’un étang, parce qu’ELLE veut voir le monde, parce qu’ils ont vu, parce qu’ils ont à voir, parce qu’IL repense la vie, l’univers et le reste dans un trempage hebdomadaire, parce qu’ELLE invente des vies, des univers et des restes dans des nuits blanches quotidiennes, parce qu’ELLE s’ennuie, parce qu’ils sont bavards, parce qu’ils sont timides, parce qu’ils sont différents, parce que les autres sont les autres, parce qu’ils sont de grands gamins et parce qu’ils en ont envie : le blog des reinettes, bavardages avec les grenouilles sur un bord d’étang reculé ou sur un coin de toile pseudo-sociale ! IL et ELLE

A CHAUD ET CHAUDES LARMES

A CHAUD ET CHAUDES LARMES

Je suis triste ce soir. 


Je suis triste alors que le candidat pour lequel j'ai voté sort premier de ce premier tour des élections présidentielles. Je suis triste qu'un parti auquel j'ai appartenu, que le parti avec lequel j'ai le plus d'affinité, que le parti vers lequel mon coeur me porte fasse un score si bas ce soir, je suis triste de le voir péricliter et je souffre avec son représentant dont les idées me plaisaient, dont la jeunesse, l'honnêteté affichée donnaient de l'air à ce parti. Je le trouve digne dans la défaite, bien plus digne qu'un prédécesseur dans le même cas. Il pense à l'avenir, il mentionne s'en s'appesantir sur les querelles auto-destructrices de la gauche et prépare les législatives APRES en avoir appelé au blocage contre Marine Le Pen.

A CHAUD ET CHAUDES LARMES

Je suis triste de voir l'absence de regrets chez Mélenchon quant à une possible alliance, je suis triste de voir cette incertitude sur les consignes de vote, je suis triste de savoir qu'il y aura un transfuge des anti-européens et de manière plus générale de tous les antis des extrêmes. Bonnet blanc et tête blonde, qui a oublié cette caricature de Plantu montrant Jean-Luc Mélenchon aux côtés de Marine Le Pen lisant tous deux le même discours, un brassard rouge et blanc au bras gauche, le bras droit bien haut levé ?
Mélenchon s'est offusqué, c'est le moment de montrer qu'il se démarque... et il "réfléchit" ???!!!
En campagne, il crie qu'il va battre le FN à lui tout seul, il veut lui faire barrage, il va jouer les martyres  Hénin Beaumont et maintenant qu'il a l'occasion de réellement lui faire obstacle, d'aider à dresser un barrage ? Il "réfléchit" ! Il réfléchit à quoi ? A placer ses députés dans un mois ?!

A CHAUD ET CHAUDES LARMES

Je suis triste de voir qu'autant de français aient choisi le vote de la haine et du rejet, que la terreur a gagné et pris le pas sur cette élection pourtant nationale. Je suis triste du score des extrêmes mais plus encore de celui de Marine Le Pen.

Je suis en colère de voir la droite préparer les Législatives, à affirmer leurs positions et leurs idées, à refuser toute alliance avec celui qui ne les partagerait pas intégralement... Je suis en colère de ne pas les voir s'engager unanimement et véritablement dans un vote républicain.  Appeler à "ne pas voter Le Pen" n'équivaut pas à voter Macron !
Ils semblent bien peu à se souvenir de 2002 (merci Raffarin), à croire que le "vote républicain" ne puisse avoir qu'une seule origine, la gauche et le centre (pas la droite et bien entendu, pas l'extrême gauche...)

A peine, osent-ils appeler à ne pas voter FN, du bout des lèvres... Et ils se disent républicains ?
 

Où est la Chose Publique quand après une défaite au premier tour des Présidentielles, on ne pense qu'aux législatives ?
La République ne tient pas devant les querelles intestines et les ambitions individuelles.

Pauvre France... ne la laissons pas tomber et agissons pour le bien commun, pour la Chose Publique, pour la République, ouvertement, fièrement, au-delà de nos convictions personnelles, pensons à un avenir commun, pour le bien de tous !

A CHAUD ET CHAUDES LARMES

Et les autres ? Vous dormez ???

ELLE

 

Je suis 100% d'accord avec toi, je n'aurais pas mieux dit. Les intérêts personnels l'emportent toujours sur la démocratie, c'est comme cela qu'elle se perd. Il n'y a pas de réflexion à avoir, mais un réflexe naturel à exprimer. S'il ne s'exprime pas, on peut se poser des questions de fond sur ceux qui n'ont pas ce bon sens qui devrait être la loi n°1 de la politique. 

IL

A CHAUD ET CHAUDES LARMES

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article